Ai-je le choix ?

ChoixOui, j’ai le choix !

Nous avons tous le choix, à tout moment, à tout instant…

A chaque seconde nous pouvons nous laisser aller ou plutôt décider de la manière de réagir ou d’agir, de donner ou d’offrir nos états d’âmes ou le meilleur de nous même, d’offrir notre sourire ou de faire la gueule, d’être ouvert aux autres ou refermé sur soi,…

Le choix de la facilité ou celui du courage.

Le choix de la facilité ou celui du courage de faire face à mes peurs, aux efforts à produire, à l’adversité, à la situation, et celui d’y répondre selon mes valeurs et mes principes plutôt que de les mettre dans la poche,..

Le choix de la critique d’autrui ou celui de mon développement personnel.

Le choix de remettre les autres à leur place, de les critiquer ouvertement, avec ou sans ménagement, voire avec diplomatie… ou même simplement en pensée… ou le choix de me changer moi même, de traiter mes « allergies », mes rancœurs, mes désirs de vengeance, ou mes volonté de prendre le pouvoir … .

Le choix de la dépendance ou celui de l’autonomie.

Le choix de répondre à mes besoins artificiels liés à mes dépendances (affectives, d’habitudes, de consommation, d’argent, de soumission, ou de pouvoir sur l’autre, de retrait, de fausse-communication,… ou d’autres dépendances comme l’alcool, le tabacs, la drogue,..) , ou celui de prendre le chemin de l’autonomie…

Le choix de la résignation ou celui de la pugnacité

Le choix de se résigner devant ce qui nous parait impossible à changer… les autres, le monde, l’écologie, l’économie, l’entreprise dans laquelle je travaille, ma hiérarchie,… ou le choix de la pugnacité de me changer et d’influer en conséquence sur mon environnement en pratiquant par moi m^me ce que je voudrais pour le monde qui m’entoure…

Le choix de la soumission ou celui de l’affirmation

Le choix de se taire ou celui de s’exprimer, celui d’encaisser en silence et de rester dans le meilleur des cas dans le constat, ou plutôt celui de dire des reproches en milieu « protégé »… ou alors le choix d’exprimer son point de vue, ses souhaits et ses besoins, celui de savoir dire non à des comportements qui nous sont demandés,… de dire non aux manipulations actives ou passives par des endormissements « hypnotiques » en évoquant des sujets sans intérêt plutôt que de se poser les bonnes questions sur des sujets importants pour vous…

Le choix de vivre ou celui de survivre

Le choix de vivre au rythme des films abrutissants des chaines de TV ou des information télévisées filtrées et mises en scènes pour augmenter les audiences, le choix de consacrer du temps à ceux que j’aime et de les écouter, les comprendre, ou celui d’être juste là, pour eux et pour moi,…

Le choix entre incantations et actions

Le choix de regarder vers le ciel et d’attendre que des choses se produisent… pour celui d’utiliser, d’entretenir, et de renforcer vos capacités naturelles de réfléchir, penser, vous poser les « bonnes questions » puis analyser et… prendre des « bonnes » décisions et agir… créer les conditions pour que les « bonnes » forces soient en marche dans la « bonne » direction,…

Le choix entre incompétence et compétence

Le choix de se contenter de sa compétence ou celui de développer son savoir et sa compétence, celui d’avoir le courage de faire les actions qui sont celles qui aboutissent à une meilleure situation

Le choix de la passivité ou celui de l’expression et de l’action…

Le choix d’accepter les choses, même quand nous pouvons y faire quelque chose… ou celui de dire, d’exprimer, nos besoins,… nos opinions,… au risque de donner une image qui n’est pas celle que nous souhaiterions… mais juste par authenticité…

Le choix de faire notre choix, ou de le laisser faire par d’autres….

Le choix de faire respecter notre liberté de choix ou de laisser d’autres – compétents ou non – éclairés ou non – nous imposer leurs propres choix… Le choix de garder ou pas ceux qui souhaitent nous « gouverner », alors qu’ils ne savent pas gouverner ni un Conseil Général, ni même une famille, et encore moins vivre en couple..
Alors, qu’attendons-nous pour exprimer notre choix ?

Oui j’ai… et nous avons le choix…

Le choix de nous soumettre ou celui de vivre aligné par rapport à nos valeurs… humaines…

  1. #1 par Delvina A. Lavoie le 10/08/2013 - 05:20

    Oui, on a toujours le choix…et ces choix dictent nos vies et nos allées et venues…même nos amours! Très bel article, bravo et merci du partage. Bon week-end.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s